Rencontre nous toutes

Notre Action aux rencontres #Noustoutes pour dénoncer le féminisme officiel et subventionné.

Capture d’écran 2022-03-16 à 17.52.39.png

Nous toutes, les fameuses féministes oppressées par le système qui sont sponsorisées par l'état

En pleine période de grève contre la réforme des retraites, les féministes de NousToutes ont organisé un rassemblement à Pantin en banlieue parisienne.

Un week-end pour se retrouver entre elles à procrastiner, se lamenter sur le patriarcat

et l’oppression masculine de l’homme blanc hétéro « cis-genre ».

 

Ces dernières sont gracieusement soutenues et subventionnées par la SNCF.

La SCNF qui, à travers le mouvement de grève débuté en décembre, paralyse Paris

et le reste du pays. Que l’on soutienne ou non le mouvement de grève, force est

de constater que la SNCF a transformé les déplacements de tous les français

en un véritable enfer. Combien de familles n’ont pas pu se retrouver pour Noël ?

À travers le stress quotidien engendré par tout cela, la SNCF à jugé bon

de subventionner les féministes de Nous Toutes en offrant à toutes celles qui voudraient

se rendre au petit week-end de ces féministes du système une réduction de 15 euros

sur leur billet de train mais également, le plus choquant, un lieu pour organiser cela.

En effet, à Pantin, c’est au beau milieu de bâtiments appartenant à la SNCF que

les rencontres se déroulent, en présence de Rokhaya Diallo.

Les militantes de Némésis se sont rendues sur place pour constater cela, soigneusement virées à l’entrée par un gardien avant même que leur rassemblement n’ait débuté.

Nous avons jugé bon de leur laisser un petit cadeau à l’entrée du lieu afin d’alerter

la population sur toute cette supercherie.

Ces dernières réclament de l’État des mesures strictes, dénoncent l’État qui ne ferait soi-disant rien contre ce qu’elles nomment les « féminicides ». C’est ce qu’elle veulent nous faire croire. Pourtant l’ État les subventionne entre autre au travers de la SNCF qui, rappelons-le, est une entreprise publique, l’état étant toujours l’unique actionnaire

à ce jour.

merci la sncf

Capture d’écran 2022-03-16 à 16.10.43.png